Le bateau

Sur la course tout le monde a le même bateau qui doit respecter ces conditions :

  • 6m50 de long
  • 3m de large
  • Aucune communication avec la terre ferme

« Le plus petit bateau de course au large »

Le Mini est un bateau de 6m50 solide et suffisamment bien équipé pour parcourir les océans. C’est le plus petit bateau de course au large.

Il y a deux catégories de Mini :

Les prototypes, terrains de jeu des architectes et amateurs d’innovations. Les règles de construction sont peu limitantes et permettent de tester les idées les plus incroyables. La dernière en date et celle d’une étrave ronde. Les bateaux de cette catégorie sont très intéressants, très rapides mais aussi fragiles et parfois compliqués à entretenir.

Les séries sont des bateaux plus sages et plus simples. Les matériaux utilisés sont moins high tech et donc moins cher. Cela permet de construire des bateaux solides, simples à prendre en main et abordables financièrement. Il n’en demeure pas moins que les bateaux sont très plaisants à naviguer et leurs performances remarquables. Ces bateaux sont parfaits pour débuter la course au large. C’est la catégorie dans laquelle je serai engagé.

Le bateau sur lequel je vais naviguer se nomme Minus, c’est le Pogo 2 n° 697. Les Pogos 2 sont des bateaux d’ancienne génération, éprouvés à l’épreuve de l’Atlantique. Minus a participé à la Mini Transat 2017 aux mains de Mathieu Lambert. Fiable et rapide, il sera mon compagnon de route durant ces deux années.