La parenthèse Figaro

Mais que s’est-il donc passé cet automne ? Et qu’est ce que c’était que cette histoire de Figaro ?

Rassurez-vous, je ne me suis pas découvert une passion pour les interviews et je participerai bien à la Mini Transat 2019. Mais laissez-moi vous expliquer….

Tout d’abord le Figaro :

Ce célèbre journal est surtout connu dans le monde de la voile pour être le partenaire historique d’une des plus disputées courses en solitaire. Cette course, la Solitaire du Figaro, a lieu tous les ans en été et est composée de 3 ou 4 étapes d’environ 4 jours tissant une toile d’araignée entre la France, l’Espagne, l’Angleterre et parfois l’Irlande. Tous les marins naviguent sur le même bateau et sont pour la plupart professionnels. Pour faire plus simple, si gagner un Vendée Globe est votre objectif, alors la mini c’est le lycée et le figaro l’équivalent des classes préparatoires.

Mais quel rapport avec moi ?

Et bien cet automne, j’ai essayé de sauter une classe…

En effet, tous les deux ans, le Pôle Finistère Course au Large organise avec le soutien de ses partenaires un challenge permettant au vainqueur de préparer la Solitaire du Figaro.

Vous l’aurez compris, mon dossier ayant été retenu, je me suis donc envolé pour la thailan… Heu Port La Foret pour participer à Koh Lant… heu au Challenge Espoir Bretagne CMB.

Alors comment cela se présente ?

Tout d’abord, une première phase en équipage qui a duré une semaine. Nous étions 9, âgé de 18 à 24 ans. Cette phase se déroulait sur 5 jours avec le premier jour des entretiens et tests techniques. Le deuxième une première navigation puis une aventure sportive (en tout cas c’est comme ça que j’ai vécu ce test physique) et ensuite 3 jours de navigations. Lors des navigations nous étions trois par bateaux et des parcours « banane » (on tourne en rond) étaient mis en place afin de pouvoir nous observer aux différents postes.

A l’issue de cette phase, la trib.. Heu le Pôle Finisterre décidait de garder trois régatiers : Gaston Morvan, Tom Laperche et moi-même afin d’organiser une régate en solitaire qui nous départagera.

Après une semaine de préparation, c’était parti, on attaquait la régate dans des conditions un peu viriles avec 15-20 nds de vent ! Une entame un peu compliquée pour moi puisque je finis bon dernier des deux manches du jour. Heureusement pour moi, la suite de la régate se déroula dans des conditions plus légères qui me correspondaient mieux. Malgré cela, le score reste sans appel et Tom bien meilleur que nous remporte ce challenge haut la main : Bravo à lui.

De mon côté j’ai pris énormément de plaisir et j’ai pu voir la marche qui me restait à franchir avant de pouvoir intégrer cette élite : au boulot !!!

Je remercie vivement les membres du Pôle Finistère pour l’organisation de ce Challenge et leurs conseils avisés. Les partenaires, la région Bretagne et le Crédit Mutuel de Bretagne de permettre à des jeunes de montrer de quoi ils sont capables. Un grand merci aux participants pour la bonne ambiance et Bravo Tom, on sera tous derrière toi. Enfin merci à la famille Gabriel de m’avoir si simplement accueilli chez eux pendant trois semaines.

Bon allez… il est temps pour moi de refermer la parenthèse Figaro et comme disent les anciens :

Passe ta Mini d’abord !!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s